Haute-Savoie Mag - 144 : Avril-Juin 2013

Archives

Aide

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

p16-bienVieillir-ph1.jpg

Reportage vidéo

À savoir

55 000 personnes de plus de 75 ans vivent en Haute-Savoie

p16-bienVieillirTelealarme-ph1.jpg

De nombreux services et dispositifs

Aides à domicile

Il s’agit d’accompagner la personne âgée dans les actes essentiels de la vie quotidienne (toilette, habillage, alimentation, etc.), les tâches ménagères, les démarches administratives tout en lui offrant une présence régulière. Ces prestations peuvent être assurées par des services d’aide à domicile publics (services municipaux ou intercommunaux), associatifs ou privés ou par un salarié à domicile.

Soins infirmiers à domicile

Ils sont dispensés par des infirmiers libéraux ou des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), sur prescription médicale, quand l’état de santé nécessite des actes techniques. Ils sont financés par l’assurance maladie et les mutuelles.

Portage de repas à domicile

Quant il devient difficile de préparer à manger, la livraison de repas variés et équilibrés à domicile aide à retrouver le plaisir de manger. Sans oublier la chaleur d’une visite quotidienne ! Le portage de repas à domicile est un service communal, associatif ou privé.

Téléalarme

Ce système de sécurité permet, en cas de problème, d’être mis en contact 7j/7 et 24h/24 avec un écoutant ou un service de secours grâce à un médaillon à porter autour du cou. Il est disponible sur abonnement.

Aides techniques

Avec l’âge, certains gestes quotidiens et habituels peuvent devenir difficiles : manger, prendre sa douche, enfiler ses chaussures, se relever de la position assise, etc. Une multitude d’objets pratiques et adaptés peuvent faciliter la vie quotidienne : barre d’appui, lit médicalisé, déambulateur, siège de bain pivotant.

Aménagement du logement

Il contribue à faciliter et sécuriser la vie quotidienne.

Accueil de jour

Même quand on vit à domicile, rencontrer d’autres personnes, discuter, rire, participer à des activités en groupe... c’est bon pour le moral. Un accueil à la journée, adapté et sécurisé, est proposé dans certains établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ou dans des centres d’accueil autonomes. Au programme : repas, chant, exercices de mémoire, peinture, jardinage, promenades, etc. A noter qu’il existe des structures spécialisées dans l’accueil de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Hébergement temporaire

Ce dispositif offre une alternative aux personnes âgées dépendantes qui, provisoirement, ne peuvent pas rester chez elles (absence momentanée de leur aidant, travaux dans leur logement). Il peut aussi faire office de transition entre une hospitalisation et le retour au domicile, ou encore préparer l’entrée future dans un établissement.

p16-bienVieillir-ph4.jpg
Eliette Chappis

La politique gérontologique du Conseil général

67,1 M€ pour la politique gérontologique du Conseil général en 2013 (sur un budget social total de 286,7 M€).

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) représente à elle seule plus de 75% du budget consacré au grand âge, soit près de 50 M€ pour 2013 répartis en :

28,7 M€ pour l’APA à domicile ; 6 301 bénéficiaires.

21,3 M€ pour l’APA en établissement ; 4 190 bénéficiaires.

5 287 places en structures médicalisées de type EHPAD.

Retour En avant

Personnes âgées

Bien vieillir en Haute‑Savoie

Permettre à nos aînés de vivre le plus longtemps possible chez eux est l’une des priorités de la politique du Conseil général en faveur des personnes âgées. Dans le cadre de son schéma gérontologique 2013-2017, son action se concentre sur l’amélioration de la prise en charge et de la qualité de vie à domicile.

"Pour le moment, je suis bien à domicile, je veux rester chez moi" déclare !Eliette, 82 ans. Comme elle et son mari, Jean, 83 ans, ils sont de plus en plus nombreux à souhaiter continuer à vivre chez eux, dans un environnement familier, entourés de leurs souvenirs, du moins tant que leur degré d’autonomie le leur permet.

Un choix rendu plus facile grâce au développement des services d’aide à domicile et à la création de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), qui finance une bonne partie de ces mesures. Le Conseil général, qui a fait du maintien à domicile l’un des axes prioritaires de sa politique gérontologique, consacre plus de 28 M€ par an au versement de cette allocation et aux différents dispositifs proposés aux personnes âgées dans ce cadre. Services à domicile (ménage, aide à la toilette et à l’habillage), soins infirmiers, portage de repas, dispositif téléalarme, adaptation du logement, sont autant de mesures qui contribuent à la qualité de vie à domicile.

En chiffres


“Tout ce qui a été mis en place me permet de continuer à me débrouiller toute seule” témoigne Eliette, qui souffre d’une déficience visuelle sévère et a du mal à se déplacer car elle porte une prothèse de jambe. Elle bénéficie depuis 5 ans maintenant d’une aide à domicile à raison de 4 heures par semaine en la personne de sa fille, embauchée en emploi salarié. “Elle m’aide pour les tâches ménagères, les démarches administratives, elle m’emmène chez le médecin” explique t-elle.

Pour lui faciliter la vie et assurer sa sécurité, son logement a été aménagé, en particulier la salle de bain, désormais dotée d’une douche avec barre d’appui et siège. Eliette possède également un dispositif de téléalarme. Le tout financé en partie grâce à l’APA. Des mesures qu’elle estime suffisantes pour le moment. “J’ai la chance d’avoir ma famille autour de moi pour m’aider” observe t-elle. Son mari, sa fille, mais aussi son fils, qui vit dans la même maison que le couple, l’accompagnent au quotidien même si elle tient à faire tout ce qu’elle peut par elle-même, préparer les repas par exemple. “Il est indispensable pour moi d’avoir quelque chose à faire” indique t-elle.

En vidéo

Comme dans le cas d’Eliette, les aidants familiaux sont souvent la clé de voûte du maintien à domicile. Conjoints, enfants ou membres de la famille, ils prennent soin de leur parent âgé et l’assistent en permanence. Une tâche souvent lourde et difficile dans laquelle ils ont besoin de soutien. Pour les aider, rompre leur isolement et prévenir leur fatigue physique et morale en leur offrant un répit, le Conseil général développe régulièrement l’offre de places en accueil de jour et hébergement temporaire. Il leur propose également de participer à des groupes de parole, des conférences, des forums thématiques.


Quels que soient leurs besoins, les personnes âgées et leurs familles peuvent faire appel aux professionnels sociaux et médico-sociaux des cinq pôles gérontologiques du Conseil général pour les aider et les conseiller. Après évaluation de leur situation, ceux-ci proposeront le plan d’aide et d’équipement le plus adapté à leurs besoins pour permettre la poursuite d’une vie à domicile dans les meilleures conditions.

En savoir +


4 pôles gérontologiques en Haute-Savoie


Annecy Est et Annecy Ouest

Tél. : 04 50 33 20 10

Chablais

Tél. : 04 50 81 89 34

Vallée de l’Arve

Tél. : 04 50 47 63 12

Genevois

Tél. : 04 50 84 40 06.

1 site internet dédié aux personnes âgées : www.ageplus74.fr

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo-mag-splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même