Haute-Savoie Mag - 147 : Novembre-Décembre 2013

Archives

Aide

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

p19-SBiblioMokrane-ph1.jpg

Les bibliothèques doivent de plus en plus devenir des lieux de vie.

Retour En avant

Entretien

Mehdi Mokrane

Conservateur d’Etat des bibliothèques, Mehdi Mokrane est à la tête de Savoie‑biblio depuis avril dernier, après avoir été successivement directeur adjoint de la Bibliothèque municipale à vocation Régionale de Nice puis responsable de la Bibliothèque universitaire de sciences du site du Bourget‑du‑Lac de l’Université de Savoie.

Savoie‑biblio a la singularité d’être la seule bibliothèque bi‑départementale de France. Quels sont selon vous les avantages de ce système ?


La lecture publique fait partie, avec les archives départementales et les enseignements artistiques, des trois compétences obligatoires des Conseils généraux en matière culturelle. Pour assurer cette mission, les Départements de Savoie et Haute‑Savoie ont fait le choix en 2001, de mener une politique commune dans ce domaine et de fusionner leurs deux services de lecture publique en un seul, placé sous l’égide de l’Assemblée des Pays de Savoie.


Cela a permis notamment de mettre en commun les moyens humains et financiers et de mutualiser les services que nous apportons aux bibliothèques, par exemple le prêt d’expositions ou les animations. Nous avons aussi pu mettre en place une collection unique de documents et élargir notre fonds, qui possède aujourd’hui quelque 428 000 références dont 362 000 livres. Chaque année nous achetons environ 30 000 documents.


Un nouveau plan de développement de la lecture publique est en gestation…


Ce nouveau plan constituera la feuille de route de l’APS dans le domaine du livre et de la lecture pour la période 2015‑2020. Il viendra en prolongement de l’actuel plan, qui, depuis 2008, a permis plusieurs avancées et en premier lieu la modernisation du service de Savoie‑biblio aux bibliothèques. Ainsi, le bibliobus itinérant, par l’intermédiaire duquel les bibliothécaires empruntaient les documents, a été progressivement remplacé par un système de réservation en ligne, la livraison s’effectuant désormais via une navette. Les bibliothèques ont maintenant la possibilité de faire leur choix parmi la totalité des références.


Le réseau des bibliothèques s’est également mieux structuré et le personnel s’est professionnalisé. De nombreuses manifestations littéraires ont pu être soutenues sur les deux Savoie en complément des celles organisées directement par Savoie‑biblio, Théâtralire et le prix alTerre ado.


Quelles seront les grandes lignes de ce nouveau plan ?


Dans la continuité du précédent, le nouveau plan devra être en phase avec le nouveau paysage territorial et l’expansion des intercommunalités qui, pour certaines, prennent la compétence lecture publique. Cela peut donner lieu à une mise en réseau des bibliothèques de leur territoire, à la construction ou à la réhabilitation de médiathèques intercommunales “têtes de réseau”... Savoie‑biblio, tout comme les services de l’Etat, doivent être là pour les projets importants, pour soutenir ces mises en réseau, aider à la formation et à la professionnalisation des personnels, qui permettront d’offrir un meilleur service aux usagers. A terme, la bibliothèque départementale pourra travailler avec ces “têtes de réseau” qui serviront de relais territoriaux.


Par ailleurs, le plan aura à prendre en compte le nouveau visage des bibliothèques, qui sont devenues, pour nombre d’entre elles, des médiathèques proposant outre des livres, des CD, des DVD, des ressources numériques, de l’action culturelle et d’autres services. Elles sont de moins en moins un lieu où l’on va seulement emprunter des documents mais constituent, la plupart du temps, le seul espace culturel d’une petite commune. Elles servent alors à toutes sortes de pratiques culturelles mais ont aussi un rôle social et de formation continue. Les bibliothèques deviennent donc de plus en plus des lieux de vie.


A l’heure où la culture numérique est en expansion, elles ont aussi un rôle à jouer pour l’accès de tous à cette culture. Savoie‑biblio leur propose déjà des ressources numériques, notamment de la presse en ligne et le prêt de liseuses. De nouvelles bibliothèques intègrent un Espace Public Numérique (EPN) pour favoriser la diffusion et l’apprentissage de ces technologies.


Nous poursuivrons également le travail engagé auprès des publics éloignés du livre ou “empêchés” (personnes âgées, personnes handicapées ou encore détenus incarcérés), de la jeunesse (petite enfance, adolescents) et continuerons le soutien aux festivals et manifestations littéraires phares des deux départements.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo-mag-splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même