Haute-Savoie Mag - 161 : Septembre-Octobre 2016

Archives

Aide

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

p13-en-direct-okok.jpg © DEP74 - L.Guette

Une étude pour adapter les capacités d'accueil

La Haute‑Savoie a engagé une étude de sectorisation pour évaluer les besoins en capacités d’accueil sur l’ensemble de son territoire. Parce qu’il constitue un secteur atypique au niveau de la croissance de sa population et de ses effectifs scolaires, le département a été retenu comme territoire d’expérimentation, en lien avec le Rectorat, pour la réalisation d’une étude relative à la mixité sociale et scolaire.

p16-pretEtudiant-ph1.jpg

Prêt étudiant : un montant désormais unique

1 800 €, c’est le montant unique du prêt sans intérêts proposé par le Département aux jeunes haut‑savoyards qui poursuivent des études supérieures en France ou à l’étranger. Il est attribué sous certaines conditions, quel que soit le niveau de diplôme d’études supérieures préparé. Le prêt est octroyé pour une année d’études, mais une nouvelle demande peut être déposée chaque année. Le remboursement s’effectue en deux versements égaux : la sixième et la septième année suivant celle de l’attribution.
En 2016, le Département affecte une enveloppe de 450 000 € à ce dispositif.

Le dossier est à déposer avant le 1er février 2017.
Le formulaire de demande est disponible en téléchargement sur hautesavoie.fr

Le saviez‑vous ?

Pour marquer leur entrée au collège, le Département offre chaque année un agenda scolaire aux élèves entrant en 6e dans les collèges publics et privés de Haute‑Savoie.

Retour En avant

Collèges

Collèges : Offrir un accueil de qualité et favoriser la réussite

40 000 élèves viennent de faire leur rentrée dans les collèges de Haute‑Savoie. Construction, rénovation, mise en sécurité et accessibilité des établissements, restauration scolaire, accompagnement des projets pédagogiques, transports, le Département intervient au quotidien pour permettre aux collégiens d’étudier dans les meilleures conditions.

Avec l’action sociale et les routes, les collèges font partie des grandes missions du Département. Si l’Éducation Nationale a une compétence exclusive en matière d’enseignement, la collectivité départementale a pour sa part la charge de tous les aspects liés aux bâtiments, à l’accueil et au fonctionnement matériel des 48 collèges publics que compte la Haute‑Savoie. En 2016, c’est un budget de 48 M€ qui sera consacré à l’éducation (hors transports scolaires).


Restructuration, extension, maintenance du patrimoine, chaque année d’importants travaux ont lieu dans les établissements pour améliorer les conditions de travail de l’ensemble de la communauté éducative et accompagner les évolutions démographiques (+ 4 000 élèves attendus d’ici 2030), pédagogiques et technologiques.


Le Département investit massivement pour agrandir, moderniser et sécuriser les établissements. 32 M€ y sont consacrés en 2016. Parmi les grands chantiers engagés, cette rentrée voit s’achever les restructurations des collèges Jean‑Jacques Rousseau à Thonon (6,5 M€), Jean Lachenal à Faverges (2,8 M€), François Mugnier à Bons‑en‑Chablais (3,5 M€) et Val des Usses à Frangy (7 M€) ; la majeure partie des travaux du collège Raoul Blanchard à Annecy (6,5 M€) sera également achevée prochainement.


Les 6 logements de fonction du collège Jean‑Jacques Gallay à Scionzier (1,8 M€) seront livrés début 2017. Au collège Jacques Prévert de Gaillard, un chantier de réhabilitation démarre cet automne. Il durera 4 ans et aura un coût total de 9 M€. La restructuration des collèges Les Allobroges à La Roche‑sur‑Foron, Varens à Passy et Jean‑Jacques Gallay à Scionzier est également à l’étude, les travaux sont programmés sur les 4 prochaines années. Quant au nouveau collège de Rumilly (20 €) actuellement en construction, il ouvrira ses portes à la rentrée 2018.


Ces chantiers conséquents s’accompagnent de nombreuses interventions dans les domaines des économies d’énergie, de l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite – 300 enfants porteurs de handicap sont scolarisés au sein de 26 classes ULIS (Unité Localisée d’Inclusion Scolaire) –, de la sécurité. Un audit a ainsi été mené au printemps dernier dans les 48 collèges pour en évaluer la sûreté. Il donnera lieu à un programme de travaux dont les premiers sont déjà engagés, en vue de sécuriser les accès aux établissements et de protéger les biens et les personnes.


Le Département finance aussi les équipements mobiliers, matériels et informatiques, notamment le numérique, le service de restauration, les dépenses de fonctionnement et a en charge la gestion et les salaires des personnels techniques. Il subventionne – dans un cadre réglementé –, les investissements des 22 collèges privés qui accueillent un quart des collégiens (2,2 M€ en 2016).


Les collèges en chiffres


Un large soutien aux projets éducatifs


Soucieux de contribuer à l’éducation et à l’épanouissement des jeunes, le Département, parallèlement à ses missions réglementaires, accompagne depuis de nombreuses années les actions menées par les établissements dans des domaines variés : activités sportives de pleine nature ; arts et culture ; aide à l’orientation professionnelle ; santé, citoyenneté et éducation au développement durable ; soutien aux sections sportives scolaires et aux jeunes athlètes de haut niveau. Il est aussi à l’origine des dispositifs “Savoir nager” (initiation à la natation), “Savoir skier” (initiation au ski) et “Savoir secourir” ; ce dernier permet de former chaque année 10 000 jeunes aux gestes de premiers secours. En 2016, le Département consacre 1,6 M€ aux projets éducatifs des établissements.


Une restauration scolaire de qualité


Le contenu de l’assiette des collégiens est une préoccupation majeure du Département. Ce dernier a fait le choix d’une gestion directe de la restauration par les établissements. Les équipes de cuisine répondent ainsi à des objectifs de qualité élevés. Elles veillent à l’équilibre alimentaire des repas en variant les menus conformément aux normes nutritionnelles préconisées. Elles utilisent, le plus souvent possible, des produits frais, locaux, de saison, ou encore ceux issus de l’agriculture raisonnée voire biologique. Une politique de restauration ambitieuse que plus de 4 500 visiteurs ont pu découvrir à l’occasion de la dernière Foire internationale de la Haute‑Savoie Mont‑Blanc, en mai dernier. Les chefs cuisiniers des collèges y ont révélé tous leurs talents sur le stand “Goûte ma cantine” et son food‑truck.


Du côté des étudiants


Le Département apporte un soutien conséquent à la vie étudiante, principalement à travers le financement de l’Université Savoie Mont Blanc via le Conseil Savoie Mont Blanc (ex‑Assemblée des Pays de Savoie) et des investissements pour développer le site universitaire d’Annecy‑le‑Vieux, à l’instar de l’extension de la Bibliothèque Universitaire (4,4 M€) dont les travaux sont en cours d’achèvement.


Une étude pour adapter les capacités d‘accueil Prêt étudiant : un montant désormais unique Le saviez‑vous ?

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo-mag-splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même