Haute-Savoie Mag - 162 : Novembre-Décembre 2016

Archives

Aide

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

COUVp1-couv-ph2.jpg

Édito

p2-edito-ph1b.jpg

La Loi NOTRe nuit gravement à la santé de nos territoires

Le 1er janvier 2017 fait entrer l’institution départementale dans un monde nouveau aux repères profondément modifiés, aux enjeux redéfinis par le législateur. Désormais, et de manière particulièrement brutale, le Département ne sera plus autorisé à piloter les transports publics par car ou à accompagner le développement économique des territoires : c’est la mise en œuvre concrète de la loi NOTRe votée par la majorité parlementaire.

Au surplus, il doit prendre en compte le véritable hold‑up fiscal dont il est la victime de la part du Gouvernement, un Gouvernement qui vient de soustraire, pour la seule année 2017, 23 millions d’euros de dotations. Il doit également faire face à l’explosion de ses dépenses sociales, qui financent les mouvements de vieillissement de nos populations et les précarités en forte augmentation : la crise sociale laisse en effet un nombre croissant de citoyens sur le bord du chemin, et le Département ne veut s’y résoudre. C’est pourquoi, il met en œuvre les accompagnements personnalisés et mobilise les moyens nécessaires en y consacrant plus du tiers de son budget.

Faire aussi bien avec moins devient la priorité de vos élus départementaux, et ils s’appuient pour cela sur des outils d’aide à la décision qui s’avèrent performants : l’analyse fine des indicateurs socio-économiques de la Haute‑Savoie d’une part, au travers de l’Observatoire départemental dont les travaux sont évoqués dans ce numéro. La pertinence des mécanismes d’accompagnement des plus fragiles d’autre part, en particulier le travail salutaire réalisé par la Maison Départementale des Personnes Handicapées, qui fête cette année son 10e anniversaire et à laquelle notre journal ouvre ses pages.

Malgré des finances locales en berne, le Département agit pour les haut‑savoyards, s’efforçant de demeurer un échelon décisionnel de proximité, dont les actions concourent au bien‑être de chacun.

Dans les prochains mois, la mise en œuvre des grands projets d’infrastructures portés par l’Assemblée départementale avec ses partenaires, rappellera à cet égard le rôle fondamental et quasi irremplaçable du Département en matière d’aménagement du territoire.

Christian Monteil,
Président du Conseil départemental de la Haute-Savoie

logo-mag-splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même