Haute-Savoie Mag - 156 : Septembre-Octobre 2015

Archives

Aide

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

Info chantiers

Le point sur les principaux travaux dans le département.

  • p20-rd32-ph1.jpg
    Saint-Paul/Vinzier (RD 32)

    Calibrage de la chaussée

    Les travaux de calibrage de la chaussée menés sur la RD 32 au lieu‑dit Grange Blanche, entre Saint‑Paul‑en‑Chablais et Vinzier, se sont achevés cet été.


    L’opération a consisté à reprendre la largeur de la chaussée en vue d’améliorer la sécurité des usagers sur cette portion de route souvent utilisée comme itinéraire de déviation en cas de coupure, notamment des RD 902 entre Thonon et Bioge, 22 entre Bioge et Chevenoz ou 1005 entre Lugrin et Saint‑Gingolph.


    Mise en sécurité


    La route est aujourd’hui pourvue de deux voies de 3 m de largeur ainsi que d’accotements de 1,50 m. Le chantier a également été l’occasion de procéder à la mise en sécurité et en accessibilité des arrêts de car de la “Creto”, ainsi qu’à l’aménagement du carrefour avec l’accès à la ZAC du même nom côté Saint‑Paul‑en‑Chablais.


    Les travaux ont représenté un coût de 2,5 M€, et ont été entièrement financés par le Département.

  • p20-rd27StJulien-ph1.jpg
    Cruseilles (RD 15 et 27)

    Aménagement de passages à petite faune

    Pour diminuer la mortalité des batraciens qui traversent les RD 15 et 27 à Cruseilles, au niveau des Drônières, le Département a réalisé l’aménagement de murets longitudinaux appelés collecteurs, et destinés à guider les batraciens vers les traversées sous la chaussée.


    En préalable aux travaux, des bénévoles de Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) avaient posé des filets de protection pour collecter les animaux chaque jour et les faire traverser en sécurité. Selon les comptages réalisés par la LPO, il restait 2 713 batraciens en 2014 contre 5 518 en 2002.


    Le chantier s’est déroulé de mars à juin dernier et a représenté un budget de 330 000 €.

  • p20-suppressionPNsallanches-ph1.jpg
    Sallanches (RD 1205)

    Suppression du passage à niveau 46

    La disparition du passage à niveau 46 de Sallanches, s’inscrit au même titre que celui d’Allinges, dans le cadre du programme de suppression et sécurisation engagé par le Conseil départemental.


    Les travaux viennent en complément de la construction du demi‑diffuseur de l’A40 à hauteur de Sallanches, destiné à améliorer les conditions de sécurité et de fluidité du trafic (13 000 véhicules et 25 trains chaque jour).


    Trois aménagements


    L’opération prévoit trois aménagements :

    • la création d’un carrefour giratoire côté Est des voies ferrées sur l’avenue André Lasquin avec raccordement des voiries existantes ;

    • la construction d’un pont‑rail de 11 m de largeur (inauguré le 7 juillet) ;

    • la réalisation d’un barreau routier de 400 m environ. Démarré en mars 2014, le chantier s’achèvera cet automne.


    Le coût des travaux s’élève à 14,5 M€, financés par le Conseil départemental pour 50 %, l’Etat et SNCF Réseau pour 25 % chacun.

  • p20-rd1205Sallanches-ph1.jpg
    Cluses/Sallanches (RD 1205)

    Réfection de chaussée

    La RD 1205 entre Cluses et Sallanches a fait l’objet d’une vaste opération de traitement d’itinéraire pour remédier à des problèmes sur la chaussée : orniérage, fissuration, faïençage (craquelures).


    Démarrés en 2014, par une phase de préparation et de réparation des différentes sections à traiter, les travaux se sont poursuivis cette année avec l’application d’un Enduit Superficiel d’Usure (ESU).


    Étanchéité et adhérence


    Une technique qui se révèle bénéfique pour la chaussée puisqu’elle permet de rendre la bande de roulement étanche. En évitant à l’eau de pénétrer dans le corps de chaussée, on atténue l’apparition des désordres. Autre avantage de l’ESU, il optimise l’adhérence des pneus sur la route. De plus, sa durée de vie est comprise entre 8 et 10 ans.


    Le montant global de l’opération s’élève à 450 000 €.

logo-mag-splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même