Haute-Savoie Mag - 148 : Janvier-Février 2014

Archives

Aide

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

p20-FSEccvt-ph1.jpg Chantier d’insertion Aravis‑Lac : démontage d’une charpente.

Repères

9 922 bénéficiaires du RSA en Haute‑Savoie (au 31/03/2013).

12 opérateurs de chantiers d’insertion aidés via le FSE en 2013 représentant 36 chantiers et près de 500 bénéficiaires par an.

44 M € consacrés par le Conseil général en faveur de l’insertion en 2013.

p20-FSEAlpabi-ph1.jpg
Atelier-chantier d’insertion Alpabi à La Roche‑sur‑Foron.

Lutter contre la pauvreté et aider à l’insertion

Le RSA est un dispositif qui aide à améliorer les ressources des travailleurs pauvres et incite les bénéficiaires de minima sociaux à reprendre un emploi, en leur permettant de cumuler différents revenus sans perdre leurs droits.


Plus d’informations sur www.caf.fr

Retour En avant

Social

L’Europe appuie les actions d’insertion du Conseil général

Le Conseil général s’est engagé activement dans plusieurs actions et programmes européens afin de tirer au mieux profit de la politique communautaire. Sur le volet social, il bénéficie des crédits du Fonds Social Européen (FSE) pour le cofinancement d’actions menées dans le cadre du Plan Départemental d’Insertion.

Le Département est un acteur majeur du dispositif du Revenu de Solidarité Active (RSA), intervenant à la fois sur le volet du financement du RSA socle (versé aux personnes sans ressources) et sur celui de l’insertion sociale et professionnelle des publics allocataires.


Lutter contre la pauvreté et aider à l’insertion


Depuis 2000, il bénéficie de financements versés au titre du Fonds Social Européen (FSE). 5,3 M € ont été alloués sur la nouvelle programmation 2007‑2013. Des crédits qui contribuent à renforcer la portée et l’impact de ses actions ainsi que celles de ses partenaires, dans une optique de mutualisation. Près de 5 000 personnes ont ainsi participé aux projets soutenus grâce à la subvention du FSE depuis 2008.


Pour l’année écoulée, les subventions européennes ont financé prioritairement les chantiers d’insertion. Ceux‑ci constituent en effet l’un des outils d’insertion privilégiés par le Conseil général car ils permettent de remettre en condition de travail des personnes en situation d’exclusion sociale et professionnelle, dans le cadre d’activités répondant à des besoins collectifs non satisfaits en matière de services (repassage, recyclage de produits textiles), d’entretien d’espaces ruraux ou urbains notamment.


Repères


Les chantiers sont généralement mis en œuvre par des collectivités territoriales ou des associations, auxquelles le Département reverse l’aide communautaire doublée de sa propre subvention. En 2013, 12 structures porteuses de chantiers d’insertion ont été cofinancées par le Conseil général et le FSE, et 13 autres financées par le Conseil général hors FSE.


D’autres structures comme Pôle Emploi Rhône‑Alpes bénéficient également d’un cofinancement du FSE au titre de leurs actions d’accompagnement socio‑professionnel.


En 2013, le Conseil général aura consacré 44 M € de crédits en faveur de l’insertion dont 36 M € au titre du RSA pour 9 922 allocataires dont 7 204 allocataires du RSA socle (au 31/03/2013) à sa charge. 6 M € ont été affectés à des actions d’insertion sociale et professionnelle destinées aux bénéficiaires du RSA et aux personnes en situation d’exclusion et 2 M € au financement des contrats uniques d’insertion (CUI).

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo-mag-splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même