Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°168 - Janvier-Mars 2018
Le Grand-Bornand a bénéficié des programmes de soutien aux domaines skiables du Plan tourisme.

© Gilbert Fournier-Bidoz

Dossier
Tourisme

Le tourisme 4 saisons, nouveau défi des stations

Enneigement capricieux, attentes de plus en plus variées de la clientèle, concurrence importante : les stations de montagne, doivent aujourd’hui se restructurer et repenser leur offre au-delà du “tout ski” pour consolider leur économie. Le Département les encourage et accompagne financièrement leurs projets de développement touristique à travers son Plan tourisme lancé en 2013. Une trentaine d’entre elles en ont déjà bénéficié.

Confrontées à la concurrence accrue d’autres destinations françaises et étrangères et à l’évolution des habitudes des vacanciers qui ne viennent plus seulement pour skier, les stations de montagne ne peuvent plus miser uniquement sur le ski, même s’il reste encore l’activité centrale en montagne.
En Haute-Savoie, qui compte 50 stations et comptabilise 17,3 millions de nuitées en hiver - 68 % du total de la clientèle française -, le tourisme hivernal génère des retombées économiques significatives : 1,9 Md€ pour le seul ski alpin.
Si sécuriser l’enneigement et diversifier la palette des activités hivernales est aujourd’hui devenu incontournable, développer une offre 4 saisons pour faire venir des clients toute l’année l’est tout autant. Un challenge, particulièrement pour les stations de moyenne altitude, que le Département aide à relever en leur apportant conseils et soutien financier dans le cadre de son Plan tourisme. Lancé en 2013 pour une période de 10 ans, ce programme d’ampleur a notamment vocation à aider les stations à rester compétitives voire à les accompagner dans leur reconversion vers des activités multi-saisons. Le Département apporte ainsi sa pierre pour préserver et dynamiser durablement le secteur touristique, qui constitue l’un des piliers de l’économie de la Haute-Savoie et en fait l’une des premières destinations françaises.
Parmi les objectifs du Plan tourisme 2013-2022 (voir encadré), le soutien aux domaines skiables figure en bonne place et comporte trois grands programmes : la neige de culture et l’aménagement des fronts de neige ; la modernisation, la diversification, l’amélioration de l’accueil des stations et des sites dans une dimension été/hiver ; la reconversion des stations en “montagne douce”.
65 dossiers de développement touristique portés par des communes ou intercommunalités pour leurs stations sont aujourd’hui accompagnés, ce qui représente un montant total d’aide de près de 15,5 M€ sur un montant global d’investissements de 67,1 M€.

Sécuriser l’exploitation et l’économie des domaines skiables
La neige de culture figure au premier plan des investissements réalisés par les stations. En garantissant une qualité d’enneigement et une période d’exploitation suffisantes, elle conforte l’offre touristique hivernale et permet de préserver l’équilibre économique du domaine skiable.
Dans cette perspective, le programme neige de culture du Plan tourisme permet de financer la réalisation d’installations de production, dans la mesure où l’eau utilisée ne provient pas ou plus du réseau d’eau potable. En parallèle, le Département encourage la création de retenues collinaires - réservoirs recueillant les eaux pluviales et de ruissellement -, qui peuvent alimenter non seulement les enneigeurs mais servir aussi à la protection incendie, aux alpagistes, à la pêche ou à la baignade.
L’amélioration d’équipements existants pour les rendre plus économes en eau et en énergie fait également l’objet de financements. La station de Châtel par exemple, s’est dotée dernièrement d’une snow farmer, première installation de ce type en France. Un équipement novateur, capable de produire 4m3 de neige par heure à n’importe quelle température et ainsi d’améliorer le confort des skieurs au départ des pistes. A Praz de Lys Sommand, c’est la création d’une retenue d’altitude au col de la Ramaz qui permettra d’alimenter les enneigeurs. A Chamonix, des travaux sur le domaine nordique ont aussi permis de garantir l’enneigement d’une boucle complète de ski de fond.
Autre volet de ce programme : l’amélioration des fronts de neige, zones stratégiques et cœur de vie des stations, qui concentrent départ des remontées mécaniques, écoles de ski, espaces d’initiation mais aussi commerces, restauration, services. Ils ont souvent besoin d’être repensés et réaménagés afin de les rendre plus sécurisés et agréables aux visiteurs, et de faciliter les déplacements de ceux-ci. C’est le cas des tout récents projets menés à La Sambuy, à Plaine Joux et au Grand-Bornand (voir article Zoom sur).
18 dossiers ont été financés au titre de la neige de culture depuis 2013, pour un montant total d’aide de plus de 4,7 M€ (montant total des projets : 24,6 M€ HT).

Composer une offre toutes saisons
Pour encourager la diversification des activités des stations et des sites vers une offre 4 saisons, un deuxième programme subventionne la création d’équipements destinés à améliorer la qualité de l’accueil de la clientèle ou des projets structurants, innovants ou inédits permettant une exploitation à l’année. Il concerne aujourd’hui 45 dossiers, ce qui représente plus de 9,8 M€ d’aide départementale (montant total des projets : 40,3 M€ HT).
La nouvelle patinoire de Samoëns, le hameau des Alpes de La Clusaz ou la luge 4 saisons de Megève figurent parmi les réalisations les plus emblématiques avec les équipements réalisés à La Sambuy, à Joux Plane et au Grand-Bornand (voir article Zoom sur).
Le Département soutient également la reconversion des stations où l’exploitation de l’activité ski n’est plus possible en raison du manque de neige chronique. A l’image du Biot et de son projet “montagne douce” sur le site du col du Corbier. La station a été totalement reconfigurée avec le démontage des principales remontées mécaniques, la création d’un espace multi-service au col (salle hors sac, restaurant et petite épicerie) et le déploiement de nouvelles activités (balades toutes saisons, luge, etc.).