Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°168 - Janvier-Mars 2018

Chablais en bref

L’eau, une ressource commune

© Mairie de Vacheresse

Pour augmenter leurs capacités de production et de stockage de l’eau potable, tout en minimisant les coûts, les deux communes limitrophes de Vacheresse et Chevenoz ont fait construire un réservoir commun d’une capacité de 600 m3, au lieu-dit La Galière à Vacheresse.
Cette réalisation fait partie des améliorations apportées à la suite du diagnostic de leurs réseaux d’eau potable respectifs, qui a permis de mettre en conformité les deux captages situés au même endroit et utilisés par chacune des communes. Le Département a accordé une subvention d’un montant total de 254 280 €, dans le cadre de ses aides aux communes.

Des fleurs pour les abeilles

© Chambre d’Agriculture Savoie Mont Blanc

En plusieurs endroits du Département, certaines parcelles sont plantées de cultures intermédiaires dites mellifères, utiles aux abeilles pour trouver de la nourriture en fin d’été et début d’automne afin de reconstituer les réserves de nectar et de pollen pour l’hiver. À Massongy, un nouveau semis, composé d’un mélange d’espèces mellifères (moutarde, trèfle, tournesol, radis chinois…), vient d’être testé. Pour l’agriculteur, ces cultures intermédiaires (semées entre deux cultures classiques) améliorent la structure des sols ou encore, permettent de réduire le recours aux produits phytosanitaires. Depuis 2011, celles-ci sont réalisées en Savoie et Haute-Savoie par le Groupement des apiculteurs professionnels des Savoie, la Chambre d’agriculture Savoie Mont Blanc et des groupements d’agriculteurs des deux départements, avec le soutien financier du Conseil Savoie Mont Blanc. En Haute-Savoie, 850 hectares sont concernés.

Plein gaz… sur la méthanisation !

© SAS Meuhvelec

À l’automne dernier, deux nouvelles unités de production de bio-méthane ont été inaugurées à Veigy-Foncenex et à Vinzier.
La méthanisation résulte de la fermentation de déchets organiques (effluents d’élevages agricoles, déchets organiques de la restauration, déchets verts reçus en déchetterie…) qui produit une énergie renouvelable, le bio-gaz, et un digestat naturel, réutilisé pour fertiliser les sols. Quant au gaz, soit il est réinjecté dans le réseau et utilisé comme le gaz naturel par les fournisseurs d’énergie, soit il devient une source de chaleur et d’électricité. Les deux projets ont reçu le soutien financier du Département, respectivement à hauteur de 225 00 € et 400 000 €. À Veigy, le nouvel équipement a en outre permis de créer un emploi. À Vinzier, Terragr’Eau sert aussi à protéger les zones humides classées et les sources et nappes phréatiques du pays d’Évian. Depuis 2010, le Département a ainsi dédié près de 2 M€ à 11 unités de méthanisation.