Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°165 - Juillet/Août 2017
Édito

Cet été, 

voyagez en Haute-Savoie !

Nous entrons dans la période la plus agréable pour découvrir les richesses naturelles et culturelles de la Haute-Savoie. Et cette année, je vous invite à prendre vos vélos ou vos VTT, seuls, en famille ou avec des amis, pour en profiter pleinement en empruntant le vaste réseau de véloroutes aménagé par le Département.

Vous pourrez ainsi apprécier concrètement sur le terrain les effets de notre programme “Plan Haute-Savoie Vélo Voies Vertes”, engagé en 2000, et dont le dossier de ce numéro de Haute-Savoie Mag vous dévoile les principaux aspects. Ce plan, qui vise à proposer des équipements de qualité pour inciter les Haut-Savoyards à utiliser le vélo pour leurs loisirs ou pour leurs activités professionnelles, permettra également, en leur offrant une alternative écologique à la voiture dans leurs déplacement de proximité, de lutter encore plus efficacement contre les différentes formes de pollution, le réchauffement climatique et la surconsommation d’énergie.

C’est justement pour sensibiliser toujours plus de Haut-Savoyards à la qualité mais aussi la fragilité de cet environnement, que nous vous proposons chaque été depuis 2010, de très nombreuses animations dans les espaces naturels du département. Ce sont ainsi 221 sorties nature qui sont au programme depuis début avril dans 86 sites répartis sur l’ensemble du territoire, dont 8 sites départementaux. Elles sont adaptées à tous les publics et encadrées par des professionnels de l’éducation à l’environnement.  

Feuilleter ce numéro estival du magazine départemental vous permettra enfin de trouver des idées pour vos journées et soirées culturelles parmi les nombreux festivals que soutient le Département. Cette année, nous avons souhaité mettre l’accent sur les animations qui investissent le patrimoine bâti, au château de Clermont, à la chartreuse de Mélan, et dans l’ensemble des sites départementaux. Dans le domaine de la culture, le Département poursuit plus que jamais l’ambition de soutenir les festivals qui, d’une part, concourent à la promotion et à la démocratisation de la très grande richesse culturelle de notre territoire, et, d’autre part, dynamisent l’économie locale et tissent de nouveaux liens sociaux. À la clé : l’édification progressive d’un environnement social agréable à vivre pour tous les Haut-Savoyards.