Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°176 - Juillet-août
En direct du département
SPORT ET TOURISME

Haute-Savoie, terrain de sport grandeur nature

Vue sur le lac d'Annecy depuis le sentier GRP du Tour du Lac.

Vue sur le lac d'Annecy depuis le sentier GRP du Tour du Lac.

© AdobeStock

Sur l’eau, sur terre ou dans les airs, la Haute-Savoie, c’est le terrain de jeu idéal pour tous ceux qui aiment la nature et qui aiment la parcourir. La Haute-Savoie et l’outdoor : une histoire de cœur !

Ses grands espaces, souvent sauvages et spectaculaires, propices au ressourcement ou au dépassement de soi, se prêtent à la pratique sportive. Et question disciplines, il n’y a que l’embarras du choix ! Les paysages alpins font la fierté de leurs habitants et attirent chaque année de nombreux touristes, fans convaincus ou curieux de découvrir les richesses de notre beau département.
Avec une fréquentation annuelle globale atteignant les 34 millions de nuitées en 2017, la Haute-Savoie conforte sa position de destination touristique majeure en France.
« Depuis 2013, le Département déploie un Plan tourisme qui participe à la structuration et au développement de cette dynamique. Il a vocation à accompagner l’ensemble des collectivités locales et des acteurs publics et privés sur des projets de développement stratégiques et cohérents, de permettre la réalisation de projets structurants, afin de favoriser un tourisme dit “quatre saisons”, sur l’ensemble du territoire » rappelle Jean-Marc Peillex, Vice-président du Département en charge du tourisme. Cet accompagnement se décline autour de plusieurs axes : la promotion de la destination touristique, le soutien de l’activité des stations mais aussi la valorisation des potentialités des autres territoires, le renfort de la qualité des hébergements et enfin le développement de l’offre de mobilités douces et touristiques.
À la croisée de ses politiques nature, sport et tourisme, le Département œuvre donc au développement d’une offre “outdoor” variée, attractive, accessible à tous et bien sûr respectueuse de notre patrimoine naturel. Ces activités de pleine nature, largement représentées sur le territoire, aussi bien en nombre qu’en diversité, permettent à tous de parcourir un terrain de jeux aux mille facettes. Un terrain aménagé, entretenu, développé mais aussi préservé... souvent avec le soutien du Département.

L’outdoor, filière d’excellence haut-savoyarde
Historiquement implantée au cœur de ce terrain de sport nature, l’industrie de l’outdoor constitue une filière à fort potentiel pour l’économie haut-savoyarde. L’Outdoor Sport Valley fédère l’ensemble des entreprises qui fabriquent ou distribuent des articles destinés à la pratique des sports de plein air (matériel, vêtements, chaussures, accessoires, bagagerie...). Elles sont 163 entreprises en Haute-Savoie (+18 % par rapport à 2015), dont 3 des 5 “grandes” : Salomon, Mavic, Quechua. En 2017, elles employaient plus de 3 000 personnes (+11 %) et réalisaient un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros (+11 %). C’est sur le territoire annecien que se sont développées la plupart des entreprises de ce secteur. Elles étaient 104 en 2017, représentant 2178 emplois et 1,35 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Le Pays du Mont-Blanc concentre 24 entreprises pour 638 emplois et 1,56 milliard d’euros de chiffre d’affaires. « La Haute-Savoie développe une belle dynamique et bénéficie d’un regard très positif sur la scène internationale des sports de plein air » se félicite Benjamin Thaller, le nouveau directeur exécutif d’OSV.

Un terrain de jeu à préserver
L’environnement, au cœur des préoccupations de tous, fait l’objet d’une attention toute particulière de la part du Département. Avec les partenaires et acteurs majeurs dans le domaine de l’environnement et du développement durable, l’accent est mis sur les initiatives et les dispositions favorisant une pratique sportive éco-responsable et respectueuse de l’environnement.
Que ce soit en termes de pratique, de matériel ou d’équipements mis en place par les opérateurs privés, les entreprises et pratiquants de sport outdoor sont également invités à contribuer à l’écologie et au respect de notre patrimoine naturel. En parallèle d’une tendance réelle des entreprises et consommateurs à glisser vers une démarche éco-responsable, de nombreuses démarches, institutionnelles et associatives se développent. Ainsi, ACT FOR THE OUTDOORS initiée en 2018 par Outdoor Sports Valley et soutenue par le Département, a pour but d’accompagner financièrement 5 projets associatifs sélectionnés, en faveur de l’environnement et du développement durable autour de la pratique outdoor.

Le sport fait l’école buissonnière
« Pédagogique et formateur par excellence, le sport, qui plus est de pleine nature, mérite d’être accessible et proposé à tous » affirme Chrystelle Beurrier, Vice-Présidente du Département, en charge de la jeunesse et des Sports. En ce sens, le Département soutien chaque année de nombreuses actions pour permettre aux collégiens des découvertes sportives intégrées dans leur cursus d’EPS. Ainsi, tandis que les collégiens des Barattes (Annecy-le Vieux ) passaient du mur d’escalade aux falaises d’Angon, que ceux de la Mandallaz (Sillingy) alternaient voile et planche à voile sur le lac d’Annecy, des collégiens de Démotz de La Salle (Rumilly) partaient une semaine en randonnée découverte du territoire de montagne au Pays du Mont-Blanc.
Le Département soutien également les sections sportives et classes à horaires aménagés au collège. Elles permettent aux plus sportifs de bénéficier d’un entrainement soutenu dans une discipline proposée par l’établissement tout en suivant une scolarité normale. En 2019, 1 687 jeunes dans 50 sections ou classes sportives ont suivi un double cursus sportif/scolaire, notamment en sports nature comme l’aviron au collège Jean Monnet (Saint Jorioz), l’escalade au collège Roger Frison-Roche (Chamonix) ou la voile à la cité scolaire Raoul Blanchard (Annecy)… Et Chrystelle Beurrier de conclure : « le Département offre une multitude d’opportunités à nos sportifs en herbe, autant de découvertes sportives que d’incitations à trouver son épanouissement dans et avec la nature ».

(Source : Observatoire de la filière des sports outdoor – Département de la Haute-Savoie/OSV)