Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°176 - Juillet-août
En direct du département
SPORT ET TOURISME

Ça plane pour nous !

© Sambuy Parapente

Terre de sport, la Haute-Savoie offre une autre dimension aux adeptes de sensations fortes, celle des airs et du vol libre. Libre comme celui qui s’élance d’un pas assuré vers la découverte des paysages du département, vus d’en haut.

Dans le cadre du Plan tourisme départemental, 3 sites dédiés à la pratique du parapente ont été aménagés et valorisés, permettant à la Haute-Savoie de rayonner dans le milieu parapentiste.


Tout d’abord, le site emblématique du col de la Forclaz, sur la commune de Talloires-Montmin. De renommée internationale auprès des chercheurs d’adrénaline et d’altitude, il a bénéficié depuis 2007 d’importants travaux pour améliorer l’accueil des pratiquants et la prise en charge des visiteurs : agrandissement de l’aire de décollage, création d’une zone de décollage pour les ailes delta, création d’un amphithéâtre pouvant accueillir jusqu’à 2 500 personnes dans la période d’été, aménagements du parking et des accès.
À Passy, un diagnostic touristique réalisé en 2015, avec le soutien du Département, a permis d’arrêter une stratégie de développement touristique à 360° et de bénéficier du programme d’aide départementale pour la modernisation, diversification, qualité d’accueil des stations et des sites été/hiver. C’est dans ce cadre qu’ été créé le site de décollage sur le plateau de Plaine-Joux.
La petite station de la Sambuy, au charme naturel, s’est également lancée dans un programme de consolidation de son offre d’activités estivales. L’aire de décollage flambant neuve, aménagée au col de la station propose aux amateurs de vol Libre de découvrir les sommets du Parc naturel régional du massif des Bauges sous une autre perspective ! Elle a été inaugurée par plusieurs champions : Charles Cazaux, Arnaud Caron, Jérémy Lager, Elisa Houdry et Seiko Fukuoka-Naville, athlète multi-récompensée et ambassadrice de la Sambuy. La parapentiste qui survole les titres autant que le lac d’Annecy par beau temps, nous parle de son amour pour son département d’adoption ci-dessous :