Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°176 - Juillet-août
En direct du département
CULTURE

À voir, à vivre Un été entre cour et jardin !

© Dep74 - L. Guette

Un site riche de presque 1 000 ans d’histoire, un panorama exceptionnel, un instant de quiétude et de délassement entre histoire et féérie…Tout l’été, profitez du château de Clermont sans modération !

Un autre regard sur la Renaissance en Haute-Savoie

« Charmante résidence secondaire à la campagne entre Annecy et Genève, bien exposée, avec vue exceptionnelle dégagée sur les montagnes environnantes, idéale pour recevoir ses amis et passer un été convivial »… Telle pourrait être la description du château de Clermont-en-Genevois, construit à la fin du 16e siècle par Gallois Regard (voir encadré “Un peu d’histoire”) à partir de la maison de son père. Délaissant la ville d’Annecy, il passait la belle saison dans sa “maison des champs”. « Le château est un exemple rare de l’architecture Renaissance italienne dans l’ancien duché de Savoie. Le Département tient à ce qu’il soit ouvert tout l’été à la visite, et particulièrement aux familles » se réjouit Laure Townley-Bazaille, Vice-Présidente en charge de la culture.Ainsi Léa, 11 ans, et Louise, 8 ans, viennent de terminer la visite spécialement conçue pour les enfants. Histoire du site, vie à la Renaissance ou particularités architecturales, rien ne leur a échappé : « J’ai appris qu’à la Renaissance, on mangeait avec les doigts parce que la fourchette n’existait pas encore et qu’on s’essuyait les mains sur la nappe ! », résume Louise. Léa, elle, s’est plutôt intéressée aux détails architecturaux : « La porte monumentale, l’escalier d’honneur étaient faits pour impressionner les visiteurs. Et avec Louise, on a réussi à repérer la date de construction, écrite sur une colonne ! »

Et vous, saurez-vous retrouver cette fameuse date ?

Un peu d’histoire
Dès le milieu du 12e siècle, les archives attestent de l’existence du château de Clermont, résidence des comtes de Genève, détruite en 1630. Ses vestiges, protégés par la forêt, sont aujourd’hui encore étudiés par les archéologues et les historiens.
Au pied de ce château, en 1576-1580, Monseigneur Gallois Regard, enfant du pays devenu riche et puissant après une carrière auprès des papes à Rome, fit construire sa demeure de plaisance.
Le château est classé Monument Historique depuis 1949 et a été acheté par le Département en 1966.

Clermont en Scène(s)
Cet été, le cadre unique du château accueille la 20e saison du festival du Département, avec un nouveau nom, Clermont en Scène(s). Musique, danse, théâtre et arts du cirque ont rendez-vous dans la cour et sur l’esplanade, hors les salles, sous les étoiles…
En début de soirée, l’ambiance est festive, conviviale, familiale, avec les concerts gratuits “sous les cerisiers”. Son électro/groove, musique des Balkans ou d’Amérique du Sud vous accueillent. Tranquillement installés sur des transats, profitant du coucher de soleil, savourez l’instant… Tout en pique-niquant ou en profitant d’une petite restauration sur place !
Dans la cour, place ensuite à la musique classique (Orchestre des Pays de Savoie, le 14 juillet), aux polyphonies corses (A Filetta, le 21 juillet), à une lecture de Premier de Cordée par le brillant Stéphane Freiss (le 27 juillet) ou à l’humour (La Tragédie du dossard 512 de Yohann Métay, le 10 août). Le cirque est mis à l’honneur le 3 août, avec Cirque sur Scène, entre la fanfare théâtrale des Grooms et les virtuosités acrobatiques de la compagnie Bivouac.
Et fin août, le château reçoit le Festival de Jazz organisé par le Jazz Club d’Annecy, qui fête ses 20 ans cette année.
Ce sera alors le moment de penser à la rentrée, au retour à la réalité du quotidien… Mais d’ici là, Clermont en Scène(s) aura animé l’esprit de la “demeure des champs” de Gallois Regard…

Découvrez Clermont en Scène(s) en vidéo