Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°176 - Juillet-août
Michel Butor dans le bureau de sa maison.

© Sophie Bassouls

La vie des territoires
CULTURE ET PATRIMOINE

Une maison d’écrivain et le manoir des livres : l’hommage de Lucinges à Michel Butor

Lauréat du prix Renaudot en 1957 pour son roman La modification, Michel Butor a laissé à Lucinges un héritage conséquent. Souhaitant faire vivre l’œuvre de cet auteur féru de collaborations artistiques, la commune et Annemasse Agglo ont décidé de faire de sa maison un lieu de création. Une belle mise en valeur de cette bâtisse que le Département ne pouvait que soutenir.

À la mort de leur père, en 2016, les quatre filles de l’auteur Michel Butor1 ont choisi de vendre sa maison à la commune de Lucinges.
Habitant la petite ville depuis plus de 25 ans, cette figure fondamentale du livre d’artiste des 20e et 21e siècles lui avait auparavant fait don d’une centaine de ce type d’ouvrages. Une magnifique collection qui s’est enrichie au fil du temps pour atteindre aujourd’hui plus de 700 pièces. Les collections de la commune de Lucinges comptent aujourd’hui plus de 740 livres d’artiste (130 artistes représentés), l’équivalent d’un fonds spécialisé de bibliothèque de grande ville et l’ensemble le plus important de livres d’artiste de Michel Butor.

Résidences d’artistes, rendez-vous culturels…
En lien avec l’achat de la maison familiale, la commune de Lucinges et Annemasse Agglo s’apprêtent également à offrir une seconde vie à ces trésors patrimoniaux, démarche soutenue par le Département via une aide de 250 000 €.
En effet, une fois rénovée et en capacité de recevoir un plus large public2,la demeure de Michel Butor deviendra, en 2020, une maison d’écrivain qui accueillera des artistes en résidence et proposera aux visiteurs des rendez-vous culturels (visites – dont celle du bureau de Michel Butor –, lectures publiques, conférences, spectacles…).
Le fonds patrimonial constitué par les 740 livres d’artistes sera conservé et présenté dans la maison forte de Lucinges, en cours de réhabilitation. Ce sera “le Manoir des livres”, nom proposé par Michel Butor lui-même quelques semaines avant sa disparition. Ces deux sites constitueront par ailleurs une vaste bibliothèque patrimoniale destinée à valoriser à la fois le livre d’artiste et l’œuvre de Michel Butor.

Un lieu référence
Fort d’une estimation de 9 000 visiteurs par an – scolaires, chercheurs, amateurs de tourisme littéraire, touristes, habitants du territoire et du bassin genevois... –, l’ensemble Michel Butor est destiné à devenir une “référence” dans le domaine de la recherche, de la découverte et de la mise en valeur de l’œuvre de Michel Butor et du livre d’artiste, mais aussi “un lieu vivant” et de création au sein de l’agglomération annemassienne.

1 1926, Mons-en-Barœul - 2016, Lucinges

2 Travaux de réfection de la façade et des menuiseries ; mise aux normes PMR ; aménagement d’appartements pour l’accueil des artistes en résidence…