Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°176 - Juillet-août
La vie des territoires
Patrimoine

Espérance III Patrimoine vivant et naviguant

Chargement de terre et de galets prélevés sur le bord du lac à bord de l’Espérance amarrée à proximité de Duingt /Auteur inconnu (1909-1911)

Chargement de terre et de galets prélevés sur le bord du lac à bord de l’Espérance amarrée à proximité de Duingt /Auteur inconnu (1909-1911)

© Arch Dep74 avec l’aimable autorisation de la Société des Amis du Viel Annecy

Espérance II, cette barque à voiles latines du début du siècle dernier, dont l’allure a su marquer de son empreinte l’histoire du lac d’Annecy et de nombreuses cartes postales en noir et blanc, va reprendre vie. Espérance III, une réplique moderne de son aïeule, remet du vent dans les voiles de la navigation haut-savoyarde. Zoom sur une aventure patrimoniale !

Pour nombre d’entre nous, le lac d’Annecy signifie baignade, paddle, pédalo voir ski nautique. Il fut pourtant longtemps un carrefour essentiel des échanges commerciaux entre les communes du tour du lac. Fûts de vin des coteaux de Veyrier et surtout bois, pierres, tuiles et autres matériaux de construction, étaient ainsi transportés de part et d’autre du lac sur des voiliers. Parmi eux et dernier d’entre eux : Espérance II. Cette impressionnante barque à voiles latines qui parcourut le lac de 1911 à 1930, transportant plusieurs milliers de tonnes de marchandises, fut le dernier bateau à charge à voguer sur le lac d’Annecy. Sa silhouette reconnaissable en a fait une figure marquante de notre mémoire collective.

Faire revivre l’Espérance II ?
Il y a 2 ans, un petit groupe de passionnés, mené par Pierre Lachenal et Renaud Veyret, lance l’idée folle, le rêve audacieux, de faire renaître ce symbole : le projet de construction d’Espérance III voit ainsi le jour. 25 tonnes, 18 mètres de long et 112 m2 de voilure, cette réplique d’Espérance II associera matériaux d’hier et technologies d’aujourd’hui. Pour cela, l’architecte naval Laurent Marbeau s’est inspiré des plans d’Espérance II pour concevoir un bateau du 21e siècle. Un travail complexe à bien des égards tant les savoir-faire, les techniques et les normes de sécurités ont évolué au cours des 100 dernières années… 3 à 4 compagnons du tour de France œuvreront durant 2 ans avant la mise à flot de la barque latine.

La réussite sourit aux audacieux…
Pour que le rêve devienne réalité, l’association Espérance III doit réunir les 1,4M € nécessaires pour mener à bien le projet. Enthousiasmé par cette aventure au service du patrimoine vivant, le Département s’est engagé au financement d’Espérance III (400 000€) ; un engagement auquel se sont également joints la Région et d’ores et déjà une trentaine de mécènes privés.

Un voyage pédagogique
Espérance III nous embarque vers de multiples thématiques : histoire du transport naval, passé et avenir du lac, sauvegarde des milieux aquatiques et savoir-faire artisanaux, ou encore utilisation des énergies renouvelables... les horizons sont nombreux.

Le chantier naval et ensuite la barque elle-même seront donc de véritables supports pédagogiques pour petits et grands : scolaires, scientifiques, curieux et passionnés. Ainsi “Un voilier dans mon école”, véritable programme pédagogique, a été conçu pour permettre aux élèves des écoles primaires et collèges de travailler de manière transversale les domaines de l’environnement et du développement durable, de l’histoire et du patrimoine, des techniques et technologies… Dès cet automne, vous serez invités à venir découvrir le chantier naval sur le site des Forges de Cran-Gevrier. Et à sa mise à flot, Espérance III pourra embarquer 12 passagers plus équipage, puis jusqu’à 35 passagers.
Un cycle de conférences sur les barques à voiles latines traditionnelles est également prévu avec, entre autres, Philippe Grandchamp, parrain d’Espérance III et auteur de “La Batellerie en bois du lac d’Annecy”, et Christian Reymond, historien des barques à voiles latines du Léman. L’association collabore également avec le Musée-Château qui accueille l’observatoire régional des Lacs Alpins et qui propose l’ exposition “Cap sur le lac ! La navigation sur le lac d’Annecy”, à découvrir jusqu’en octobre 2019 !

Eté 2019 : début du chantier naval

Autonome 2020 : mise à l'eau d'Espérance III

Printemps 2021 : baptême d'Espérance III

Pour en savoir plus www.esperance3.org