Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°176 - Juillet-août
La vie des territoires
Patrimoine

Le château des Rubins se refait une beauté

© Ville de Sallanches

Lancés au printemps 2019, les travaux de rénovation du château des Rubins battent leur plein. Destiné à “donner une nouvelle respiration à ses expositions”, ce chantier d’ampleur est soutenu par le Département, dans le cadre de la coopération transfrontalière France-Italie.

Ni l’incendie de 1840 qui a ravagé la ville, ni la Révolution n’ont eu raison de lui : le château des Rubins fait mine de survivant.
Demeure seigneuriale du 14e siècle, cette propriété de la commune de Sallanches abrite le Centre de la Nature Montagnarde créé en 1985 et ses quelque 7 000 références sur la montagne dont certaines sont visibles à travers une exposition permanente enrichie au fil des ans.

Un outil de connaissance moderne et attractif
Après la construction d’une extension et une rénovation réalisée en 1997, la bâtisse bénéficie jusqu’au printemps 2020 d’une véritable cure de jouvence qui repose sur plusieurs grands objectifs : faire de ce site un outil de connaissance du milieu montagnard moderne et attractif, rendre l’ensemble des espaces d’exposition accessibles aux personnes à mobilité réduite, et valoriser la bâtisse et ses aménagements de caractère.
Aux travaux de gros et second œuvre (maçonnerie, charpente puis menuiseries, platerie et peinture), s’ajoutent la mise en valeur d’éléments existants tels que la porte d’entrée d’époque, l’escalier à vis en pierre noire de Magland ou encore l’ancienne tour transformée en un lieu d’observation de la vallée, ainsi que la création d’un nouvel équipement muséal. Tout en respectant l’architecture initiale, de nouveaux espaces voient le jour et la circulation entre l’extension et le château sont améliorées. Enfin, les locaux administratifs ainsi que les espaces scénographiques sont clairement identifiés…

Une scénographie revisitée
Ainsi, l’entrée du musée se fera dorénavant par le troisième niveau, où un espace consacré à la formation et à l’évolution des reliefs et des glaciers sera aménagé. Une présentation des milieux naturels, de la faune et de la flore des montagnes sera développée au niveau suivant. Et, tandis qu’au cinquième étage les visiteurs pourront aller à la rencontre des acteurs de la montagne (forestier, géologue, berger, garde de réserve naturelle…), le dernier niveau sera lui consacré aux enjeux liés aux changements climatiques.
D’un montant global de 5 M€, cette rénovation portée par la Ville de Sallanches est soutenue par le Département, premier partenaire avec 1,1 M€ (au titre de la politique des Espaces Naturels Sensibles notamment), la Région AURA et l’Europe (voir encadré). En mars 2019, la souscription lancée par la Fondation du patrimoine atteignait par ailleurs près de 20 000 €.