Haute-Savoie Mag - 148 : Janvier-Février 2014

Archives

Aide

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

Le bassin genevois en bref

  • p35-giratoireArchamps-ph1.jpg
    Archamps - Saint‑Julien‑en‑Genevois

    Les travaux avancent au giratoire du Pont de la Combe

    Depuis quelques mois, le Conseil général a entrepris la réalisation d’un carrefour giratoire à trois branches, au lieu dit “Le Pont de Combe”, à l’intersection des RD 1206 et 18, sur le territoire des communes d’Archamps et de Saint‑Julien‑en‑Genevois.


    L’objectif est de sécuriser le carrefour en offrant aux usagers de bonnes conditions de visibilité. L’opération permettra également de fluidifier le trafic, notamment aux heures de pointe. L’ancien carrefour en Té sera quant à lui supprimé.


    La mise en service est programmée en juin 2015. L’opération, d’un montant de 3,9 M €, est financée à 100 % par le Département. Il s’agit de l’un des plus gros chantiers menés sur le réseau routier départemental.

  • p35-proxypherique-ph1.jpg
    Salève

    Une navette pour le téléphérique du Salève

    Un nouveau service de transport à la demande a été mis en place depuis début octobre, dédié exclusivement à la desserte du téléphérique du Salève. La navette Proxi’Phérique permet désormais aux touristes, promeneurs et autres sportifs de rejoindre la base inférieure du téléphérique depuis les arrêts de bus Croix‑de‑Rozon, Veyrier‑douane et Etrembières‑mairie.


    Ce service gratuit fonctionne du lundi au vendredi, de 9h à 19h et le samedi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h. La réservation s’effectue par téléphone au moins deux heures avant la prise en charge souhaitée.


    A noter que pendant l’hiver, le téléphérique du Salève est fermé en raison des travaux de changement des câbles. Sa réouverture est prévue au printemps 2014.


    Réservation au 04 50 84 46 78

logo-mag-splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même