Haute-Savoie Mag - 159 : Avril-Juin 2016

Archives

Aide

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

p28-devMarignierTravaux-ph1-.jpg Le chantier du nouveau giratoire reliant la RD 19 au futur contournement.
p28-devMarignierPont-ph1.jpg Le futur pont sur le Giffre
p28-devMarignierMudry-ph1.jpg

Un projet structurant

Le Contournement de Marignier/Thyez/Vougy s’intègre au sein d’un projet structurant pour la moyenne Vallée de l’Arve, qui consiste à améliorer la desserte routière et la sécurité. Ce nouvel aménagement permettra de réduire considérablement la circulation au centre de ces communes et de les décharger du trafic de transit, notamment des poids lourds. Ce sera aussi, pour les communes, l’opportunité de mieux organiser leur développement urbanistique en centre‑ville et de créer des liaisons entre leurs différentes zones d’activités. La nouvelle voie facilitera l’accès aux vallées voisines tout en fluidifiant la circulation, réduisant ainsi les émissions liées au trafic automobile. Le projet est exemplaire en matière de protection de l’environnement, il prend en compte les modes de déplacement doux et accompagne la réalisation de la voie verte Léman/Mont-Blanc. 

Raymond Mudry,
vice‑président du Conseil départemental,
conseiller départemental du canton de Bonneville

Retour En avant

Marignier - Routes

Phase active pour le chantier du contournement de Marignier / Thyez / Vougy

Le contournement routier de Marignier/Thyez/Vougy constitue l’un des maillons du projet d’amélioration de la desserte routière en moyenne Vallée de l’Arve. Mise en chantier au printemps 2015, la première section concerne un linéaire de 1,6 km entre la RD 19 Ouest côté Bonneville et la RD 26 au droit de l’usine de traitement des déchets ménagers du SIVOM de la région de Cluses.

Après la réalisation de la liaison RD 1205/RD 19 incluant la construction du pont amont de Bonneville puis la mise en sécurité de la RD 19 avec la création de créneaux de dépassement affectés entre Ayze et Marignier, la construction du contournement de Marignier/Thyez/Vougy constitue une nouvelle phase du projet d’aménagement global en rive droite de l’Arve.


Avec pour principal objectif d’améliorer les conditions de circulation et la sécurité, la nouvelle infrastructure permettra également de réduire les trafics au cœur des agglomérations de Marignier, Thyez et Vougy en évitant en particulier les véhicules de transit. À terme, c’est une diminution de la circulation de 50 à 70 % qui est attendue dans Marignier sur les RD 19 et 26.
Mené sous maîtrise d’ouvrage du Département de la Haute‑Savoie, le projet a été déclaré d’utilité publique en 2011. Il s’agit d’une voie nouvelle à double sens, d’une longueur totale de 5,6 km, constituée de cinq tronçons, reliés par cinq nouveaux giratoires et un giratoire existant qui sera réaménagé. Le premier tronçon, actuellement en chantier, va de la RD 19 Ouest à la RD 26 et inclut la création d’un viaduc de 300 m au‑dessus du Giffre. Le deuxième tronçon va de la RD 26 au giratoire de Prés‑Paris. Le troisième tronçon, qui va de Prés‑Paris au giratoire de la RD 19 Est, comportera la réalisation d’un passage inférieur sous la voie SNCF en limite de Marignier/Thyez. Les deux derniers tronçons vont de la RD 19 Est à la RD 6 (route de Châtillon) et de Prés‑Paris au giratoire existant du Pont des Chartreux à Thyez.


Une première section de 1,6 km

Les travaux sont bien engagés pour le premier tronçon, d’une longueur de 1,6 km. Débutés au printemps 2015, ils comprennent la réalisation de deux giratoires et de l’ouvrage de franchissement du Giffre, dont la construction commencera en juin 2016. La mise en service de cette première phase est prévue fin 2018. De nombreuses mesures compensatoires en faveur de l’environnement on été prises. Un passage inférieur destiné à la grande faune est en cours de réalisation sous la RD 26. Un second sera réalisé sous la RD 19 côté Ouest (direction Bonneville). La zone de confluence Arve/Giffre (ancien site SOCAVA, COLAS) sera renaturalisée pour créer une zone humide de plus de 7 hectares. La longueur initiale du pont sur le Giffre a été rallongée de 50 m pour permettre la mobilité de la rivière. D’autres mesures concernent la petite faune, la végétation ou la pose de merlons anti‑bruits.


Le coût total du projet est estimé à 58 M€ (HT). La réalisation du premier tronçon mobilise un budget de 28 M€ (HT), dont 24,2 M€ financés par le Département et 3,8 M€ par la Communauté de communes Faucigny‑Glières.


Le point de vue de Raymond Mudry

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logo-mag-splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même