Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°171 - Septembre-octobre 2018

Zoom sur

Le volontariat, la clé de l’avenir

Sdis 74

«Le volontariat est l’enjeu des dix, voire des vingt prochaines années. Pour le Sdis 74, tout va se jouer sur là-dessus», analyse le colonel Vincent Honoré, directeur adjoint du Service départemental d’incendie et de secours de la Haute-Savoie. Une analyse à prendre d’autant plus en considération qu’elle s’appuie sur des chiffres éloquents. En 2017, sur les 3 416 sapeurs-pompiers haut-savoyards, 2 761 sont volontaires. Une importante proportion qui a amené le conseil d’administration du Sdis 74 à se fixer comme priorité le développement et la pérennisation du volontariat.
Pour ce faire, il encourage les employeurs du territoire à faciliter le recrutement de volontaires parmi leur personnel à travers une convention de disponibilité. Il en existe actuellement 180 dans l’ensemble du département, qui concernent 350 sapeurs-pompiers volontaires. Parmi les employeurs, Fournier, les Eaux d’Evian, Tefal, le Centre hospitalier Alpes Léman ou encore le Département ont d’ailleurs été distingués par le label “Employeur citoyen”.
Pour mémoire, les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés pour une période de cinq ans reconduite tacitement (la première année constitue une année d’essai). Pour devenir sapeur-pompier, le candidat doit, entre autres critères, être âgé de 17 à 55 ans, jouir de ses droits civiques et s’engager à exercer son activité “avec obéissance, discrétion et responsabilité”.
À noter enfin que le Sdis 74 recrute également des sapeurs-pompiers volontaires en été et en hiver pour renforcer certains centres de secours.

Pour plus d’information : devenirspv@sdis74.fr et sdis74.fr

“Savoir secourir” : 10 000 collégiens formés chaque année

© Sdis 74

À l’initiative du Département, près de 10 000 élèves de 4e bénéficient chaque année d’une sensibilisation à la prévention des risques et aux missions des services de secours (soit déjà 45 000 enfants formés depuis 2013).
Financé à 50 % par le Sdis 74 et 50 % par le Département (220 000 €/an chacun), le dispositif “Savoir secourir” a pour but de rendre les jeunes acteurs de leur propre sécurité à travers un apprentissage des gestes élémentaires de premiers secours (dans le cadre du certificat PSC1, Premiers secours civiques de niveau 1). Soutenu par la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale et les chefs d’établissement, ce dispositif est mis en œuvre par le Sdis 74, les infirmières scolaires dans les collèges publics et l’UGSEL (Union générale éducative et sportive de l’enseignement libre) dans les collèges privés.