Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°171 - Septembre-octobre 2018
L’évènement estival “Annecy Paysages”, organisé dans le cadre du projet “ Naturopolis”.

© William Pestrimaux

Bassin annécien
Programmes européens

“Naturopolis”
ou la ville-nature

En juin dernier, 9 nouveaux projets européens franco-suisses associant des acteurs haut-savoyards ont été retenus par le Comité de suivi INTERREG. “Naturopolis” est l’un d’entre eux. Il a pour but de renforcer l’attractivité touristique d’Annecy et de Lausanne en s’appuyant sur leurs espaces naturels.

Le programme européen INTERREG V France-Suisse 2014-2020 s’attache à favoriser les échanges franco-suisses par le cofinancement d’initiatives transfrontalières autour de 4 thématiques : la recherche et l’innovation ; la valorisation du patrimoine naturel et culturel ; les transports durables ; la formation et la mobilité de la main d’œuvre. Le 7 juin dernier, le Comité de suivi réuni à Veyrier-du-Lac a retenu 9 nouveaux projets qui associent la Haute-Savoie, à l’instar de “Naturopolis - Nature en milieux urbains”. Celui-ci est porté par la commune nouvelle d’Annecy en partenariat avec Bonlieu Scène Nationale côté français, la Ville de Lausanne et l’association Jardin Urbain côté suisse, et bénéficie d’une subvention du Département.

À l’origine, un constat : les deux cités lacustres offrent des paysages urbains très similaires avec panorama sur les Alpes et les lacs. La démarche consiste à miser sur la nature en ville pour en faire un attrait touristique, en réalisant des installations artistiques et paysagères faisant écho à ces sites naturels, ou encore en réfléchissant à l’aménagement des espaces naturels en zone urbaine.
En Haute-Savoie, l’évènement “Annecy Paysages”, qui s’est déroulé du 30 juin au 2 septembre, en a été la première concrétisation. Habitants, visiteurs et touristes ont pu découvrir à travers la ville 23 œuvres artistiques et paysagères, qui avaient vocation d’interroger chacun sur la place des espaces naturels en milieu urbain.