Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°171 - Septembre-octobre 2018
L’“Atelier Fruits et Légumes” basé à Cranves-Sales, permet à ses 10 salariés en insertion de renouer avec le monde du travail.

© Dep74 - L. Guette

Bassin genevois
Social

La Banque Alimentaire :
un acteur de l’insertion

L’action sociale et la solidarité sont au cœur des missions du Département. Celui-ci appuie l’action de nombreux acteurs de l’économie sociale et solidaire. Parmi eux, la Banque Alimentaire de Haute-Savoie (BA-74), qui conjugue aide alimentaire et aide à l’insertion.

Pour tous ceux qui vivent dans la précarité, la Banque Alimentaire de Haute-Savoie (BA-74) est un soutien précieux. L’accompagnement alimentaire est en effet un levier pour parvenir à retrouver sa place au sein de la société. Association loi 1901 créée en 1995 et rattachée à la Fédération française des banques alimentaires, la BA-74 œuvre non-seulement pour une alimentation suffisante, mais également pour un régime sain et équilibré grâce à la distribution de produits variés, privilégiant notamment les fruits et légumes. Leur part, qui était de 22 % en 2017, devrait atteindre 26 % en 2018.
La BA-74 travaille en partenariat avec des associations, les Centres communaux d’action sociale (CCAS), les Centres Intercommunaux d’Action Sociale (CIAS) et les organismes sociaux de Haute-Savoie.

La Banque Alimentaire, c’est pour qui ?
75 000 Haut-Savoyards vivent dans la pauvreté, et 35 000 d’entre eux avec moins de 820 € par mois. Chaque année, ils sont 17 500 à bénéficier de l’aide alimentaire, un dispositif de solidarité qui s’adresse à toute personne en situation de précarité, sous conditions (voir encadré).
Pour sa part, avec plus d’une cinquantaine de points de distribution au sein d’associations partenaires, la BA-74 couvre l’ensemble du territoire et distribue deux tiers de l’aide alimentaire en Haute-Savoie. Une mission qu’elle assure aux côtés d’autres acteurs tels que Les Restos du Cœur.

De nouveaux locaux
Pour assurer un meilleur service auprès de ses bénéficiaires, l’association s’est dotée en 2016 d’un nouvel entrepôt de 1800 m2 à Cranves- Sales. Un équipement auquel le Département a apporté un soutien financier, tout comme à l’atelier-chantier d’insertion fruits et légumes que la BA-74 a mis en place dans ses nouveaux locaux. L’insertion par l’emploi est en effet un axe fort de sa politique ; une approche qui promeut l’autonomie et l’estime de soi chez les personnes traversant un passage professionnel difficile. La collectivité départementale a ainsi financé 72 chantiers d’insertion en 2017 pour un budget total de 6,1 M€. Le chantier-atelier d’insertion de la BA-74 a pour sa part reçu 22 000 €.

Une insertion professionnelle réussie
L’“Atelier Fruits et Légumes” basé à Cranves-Sales, offre l’opportunité à ses 10 salariés de renouer avec le monde du travail dans un environnement sain et sécurisant. Il s’agit d’un chantier de réception, tri, reconditionnement et cuisson de fruits et légumes provenant des invendus de supermarchés, d’hypermarchés, ou donnés par des distributeurs et producteurs. Ces différentes activités leur permettent de développer des compétences qu’ils peuvent par la suite mettre à profit dans les métiers de la distribution alimentaire ou de la restauration collective.
Le passage par le chantier est alors pour les bénéficiaires l’occasion de retrouver une forme de stabilité économique, mais également de regagner confiance en soi et en sa capacité de mener à bien les tâches confiées. Un accompagnement socio-professionnel global (santé, logement, accès aux droits) leur est également proposé en vue de mettre en place des moyens correctifs qui les inscriront dans une dynamique nouvelle. Tout est ainsi mis en œuvre pour assurer leur succès futur à l’issue de leur passage à l’“Atelier Fruits et Légumes”.