Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°175 - Mai-Juin
Le projet Funiflaine bien ancré !
La vie des territoires
Mobilité

Le projet Funiflaine bien ancré !

La concertation publique préalable à l’enquête publique sur le projet de téléporté Funiflaine s’est terminée en mars. Les premières conclusions sont favorables à ce mode de transport collectif et écologique, qui permettra de relier Magland au Grand Massif en moins de 20 minutes.

Le public a tranché : 66 % des avis exprimés pendant la concertation publique sur le Funiflaine, qui reliera Magland au Grand Massif à l’horizon 2023, sont favorables au projet tel qu’il a été présenté.

Du 24 janvier au 8 mars dernier, les habitants des communes de Magland et Arâches-la-Frasse, mais aussi des alentours, les professionnels et les touristes de la station, étaient invités à donner leur avis sur l’élaboration de ce projet de transport public innovant et respectueux de l’environnement, basé sur le principe d’un “ascenseur valléen” (du point bas au point haut via le trajet le plus direct). Une information complète était mise à la disposition de toutes les personnes intéressées par le projet, afin d’ouvrir au maximum le dialogue et les échanges avec le maître d’ouvrage, le Syndicat mixte Funiflaine, composé des collectivités locales du territoire(1). En effet, la volonté était forte, de la part des élus, d’associer les riverains, les professionnels et touristes à la concertation, grâce à des réunions publiques, des ateliers thématiques, des registres d’expression papier et en ligne, un site Internet, un dépliant, etc.

Un véritable transport public

Le projet Funiflaine, tel qu’il a été présenté pendant la concertation, en ressort donc conforté. Il ouvre un nouvel accès à la station de Flaine et plus largement au Grand Massif, plus écologique, plus rapide en proposant une vraie alternative à la route. En pleine saison touristique, le parcours en voiture représente plus d’une heure, sur un itinéraire emprunté par plus de 13 000 véhicules certains jours. Pour les professionnels du tourisme, il permet d’envisager une activité économique basée non plus seulement sur le “tout neige”, mais aussi sur le “tout montagne”, en permettant d’accéder facilement à la station en toutes saisons. Et ce, d’autant qu’avec la mise en service du Léman Express en décembre 2019, les temps de trajet entre la vallée de l’Arve et Genève seront diminués, augmentant fortement le nombre potentiel de visiteurs par le train. D’autres usages liés à la fréquentation touristique sont également envisagés : le transport de marchandises via des bennes réfrigérées, la descente des déchets depuis Flaine dans des containers spéciaux, le transport des blessés ou malades depuis Flaine… Si le rôle du Funiflaine dans le tourisme est indéniable, il a pour objectif d’être un mode transport pratique, confortable et sécurisé pour tous les publics : les élèves qui s’entraînent sur les pistes alpines ou nordiques ou qui viendront en sortie découverte de la nature, les habitants de la vallée qui souhaitent profiter de la montagne, ou se rendre plus facilement à l’auditorium de Flaine pour un concert ou un spectacle. Les propositions sont nombreuses : une amplitude horaire large, un prix préférentiel pour les habitants de la vallée de l’Arve, etc.

La concertation a également fait ressortir l’importance de la préservation de l’environnement et du cadre de vie, à Flaine ou Pierre Carrée comme à Magland. Là encore, les idées recueillies lors des ateliers sont intéressantes, comme ouvrir le Funiflaine à des prix réduits lors des pics de pollution, aménager des aires de dépose le long de l’A40 à Magland, directement reliées à la gare de départ du Funiflaine, prévoir la gratuité des parkings afin d’inciter les usagers à utiliser le Funiflaine, etc.

Et après ?

Tous ces éléments, qui constituent le bilan de la concertation, permettent désormais au Syndicat mixte Funiflaine de fixer les orientations pour poursuivre le projet, et notamment de préparer la Déclaration d’Utilité Publique (DUP). Ainsi, la consultation pour rechercher un concessionnaire doit être lancée dès 2019, et le choix, validé en 2020. En 2021 aura lieu l’enquête publique, nouveau moment d’échange et de dialogue entre les habitants, les futurs usagers et les élus soutenant le projet. Enfin, les travaux sont prévus à partir de 2021, pour une mise en service dès décembre 2023.

 

(1) Le projet Funiflaine est porté par le Syndicat mixte du même nom créé en 2016. Il associe les communes de Magland, Arâches-la-Frasse, la Communauté de Communes Cluses Arve et Montagnes et le Département. Il est inscrit au Contrat de plan État-Région 2015-2020, financé par le Département, l’État et la Région.