Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°175 - Mai-Juin
ViaRhôna : Au fil du Rhône, d’un coup de pédale…

© Dep74 – L. Guette

La vie des territoires
Véloroutes

ViaRhôna : Au fil du Rhône, d’un coup de pédale…

Montagnes, vignobles, champs d’oliviers ou de lavande : enfourchez votre bicyclette et partez à la découverte des rives du Rhône !
La ViaRhôna, qui reliera à terme les Alpes aux plages de la côte d’Azur, traverse 3 régions et s’inscrit dans le cadre du plan “Haute-Savoie Vélo Voies Vertes” du Département. Zoom sur un projet d’ampleur européenne !

La ViaRhôna est un projet de véloroute et voie verte sécurisée qui achevée, s’étendra sur 815 km, dont 700 km ont déjà été réalisés. Ce rêve de cyclistes permettra de rejoindre la méditerranée depuis le lac Léman sans quitter son vélo ! Le trajet, dont plus de la moitié se fait à proximité directe des eaux paisibles du Rhône, offre un panorama de la France entière : paysages grandioses et gastronomie du terroir, vous trouverez votre bonheur ! La ViaRhôna est accessible aux cyclistes de tous niveaux avec un dénivelé ne dépassant jamais les 3 %.

Le projet naît dans les années 90 et commence à se concrétiser à partir de 2004, pour une fin prévue en 2023. Il s’agit d’un chantier d’ampleur, c’est pourquoi la ViaRhôna est inscrite au schéma national des véloroutes voies vertes. En 2015, la rive sud du Léman est intégré à la ViaRhôna. Cette même année, elle rejoint le réseau de véloroutes européennes EuroVelo, grâce à une candidature commune avec la route du Rhône en Suisse, portant l’itinéraire total proposé à 1 115 km sur deux pays.

La ViaRhôna, c’est également une aventure haut-savoyarde. Traversant le département sur 145 km, de Saint-Gingolph à Seyssel, elle offre des vues panoramiques de lac, montagnes, alpages et vallées, le tout accompagné par les flots du Rhône et à découvrir à votre rythme. Le Département partage ainsi avec plusieurs collectivités la maîtrise d’ouvrage de la réalisation des sections d’aménagements cyclables. L’itinéraire, découpé en 5 sections, a été co-financé par le Département à hauteur de 5,9M €. Actuellement, plus de 55 km ont déjà été réalisés en Haute-Savoie et
90 km sont en cours d’aménagement ou restent à créer.

Pédaler en Haute-Savoie, toute une histoire…

La Haute-Savoie, avec ses lacets, cols et plateaux, est un territoire de cyclisme. Le Tour de France y passe très régulièrement, pour des épreuves hautes en couleurs et souvent décisives pour le classement général. En 2018 notamment, pour sa dixième étape, le Tour de France est parti d’Annecy pour arriver au Grand Bornand, en traversant pour la première fois de son histoire le plateau des Glières, lieu de mémoire de la Résistance et espace naturel préservé.

Cette identité sportive fait du Département un acteur clé de la mobilité douce sur le territoire. Un engagement renforcé en 2000, avec la mise en place d’un plan départemental “Haute-Savoie Vélo Voies Vertes”, mis à jours en 2006, 2011 et 2017.

Celui-ci a pour objectif de promouvoir l’usage du vélo comme loisir, mais également comme moyen de déplacement quotidien. Le plan fédère ainsi l’ensemble des initiatives locales destinées à déployer d’ici 8 à 10 ans un réseau continu de plus de 300 km !

À travers ce plan, le Département finance jusqu’à 80 % (contre
40 % auparavant) du coût des aménagements en site propre de type voie verte ou piste cyclable sur les itinéraires structurants, avec un plafond fixé à 300 000 €/Km. Cela représente un budget de 32,5 M€ injecté par le Département dans un projet de réseau qui devrait être finalisé dans les 8 à 10 années à venir.