Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°175 - Mai-Juin
La vie des territoires
Transports

Dernière ligne droite pour le CEVA !

La fin des travaux du CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) n’aura jamais été aussi proche ! Dès sa mise en service, acté pour le 15 décembre 2019, le Léman Express transportera chaque jour 50 000 voyageurs entre Genève et la Haute-Savoie tant pour les déplacements domicile-travail que pour les loisirs.

230 km de lignes, 45 gares connectées dans un rayon de 60 km autour de Genève, un territoire de près d’un million d’habitants répartis sur deux cantons suisses et le Département de la Haute-Savoie : ce projet d’envergure, entamé en 2011, touche à sa fin. Retour sur cette entreprise majeure pour la mobilité dont les premiers essais sont prévus pour juillet.

Le trait d’union manquant pour les usagers

Si la Haute-Savoie observe une augmentation régulière de ses habitants, elle n’est pas la seule : le canton de Genève comptait 501 748 habitants fin 2018 (soit 1,3 % de plus qu’en 2017(1)). Ce sont ainsi plus de 550 000 déplacements qui sont effectués quotidiennement à la frontière avec le Canton de Genève. Faute d’infrastructures et d’offres correspondants aux besoins des usagers, moins de 16% de ces déplacements étaient jusqu’alors effectués en transports en commun, générant une surcharge du réseau routier déjà bien saturé.

La ligne ferroviaire CEVA devient aujourd’hui le trait d’union qui permet de gommer l’effet de frontière dans la mobilité entre Genève et la Haute-Savoie. Elle vient offrir une meilleure desserte des sites à forte fréquentation (bassins d’emploi, pôles de services, aéroport de Genève, stations et sites touristiques) et simplifiera des liaisons stratégiques notamment vers Lausanne, Annecy ou Lyon.

Le Léman Express a été conçu dans la logique de proposer aux usagers voyageant entre le Grand Genève et la Haute-Savoie un mode de déplacement doux et accessible à tous, tout en renouvelant l’espace urbain.

Modernisation et sécurisation

Au-delà des travaux d’équipements ferroviaires pour le futur Léman Express, la réalisation du CEVA inclut plusieurs aménagements importants qui optimiseront son fonctionnement tels que la transformation de la gare d’Annemasse en un pôle d’échange multimodal, la mise en accessibilité des 17 gares haut-savoyardes desservies, et enfin la sécurisation des passages à niveau 90, 91 et 93 à Étrembières et Reignier Esery.

La gare d’Annemasse a ainsi été équipée d’un 4e quai servant à accueillir le Léman Express et ses voyageurs. Par ailleurs, le bâtiment voyageurs et le site de maintenance du Léman Express sont en cours de construction. La gare routière est quant à elle redimensionnée afin de libérer la circulation des bus urbains et interurbains sur une voie dédiée. Enfin, un parking de 350 places et un vélo-station seront également aménagés.

Par ailleurs, des travaux de rénovation (mise en place de dalles podotactiles) et d’agrandissement des quais des 17 gares(2) desservies par le Léman Express sont en cours dans le but d’accueillir l’ensemble des voyageurs dans les meilleures conditions le 15 décembre prochain.

2019 verra également la fin des travaux d’envergure des trois passages à niveau jugés prioritaires en termes de sécurité à Étrembières et Reignier-Esery, financés à parts égales par le Département et SNCF Réseau.

 

Retrouvez le projet en video

 

(1) Statistiques de la République et canton de Genève

(2) Bonneville, Groisy-Thorens, La Roche-sur-Foron, Magland, Marignier, Pringy, Sallanches, Saint-Gervais-les-Bains, Saint-Pierre-en-Faucigny, Bon-en-Chablais, Evian-les-Bains, Machilly, Perrignier, Reignier, Saint-Julien-en-Genevois, Thonon-les-Bains
et Valleiry