Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°174 - Mars-Avril
La vie des territoires
Tourisme

Rock the pistes : un festival
insolite au cœur des Portes du soleil

Dans le cadre de sa politique touristique et de communication événementielle, le Département de la Haute-Savoie soutient chaque année l’organisation de nombreuses manifestations sportives, culturelles et festives. Parmi elles, le festival Rock the pistes, perché sur les pistes du domaine skiable des Portes du Soleil.

Cinq jours, une trentaine de concerts à 1 500 mètres d’altitude et près de 30 000 festivaliers attendus, c’est ce qu’annonce l’association franco-suisse des Portes du Soleil pour la 9e édition du rendez-vous unique en Europe : Rock the pistes. Associant plaisir de la glisse, esprit bon enfant, “festins fromagers” et “bonnes chansons”, ce rendez-vous libre d’accès - pourvu qu’on ait au préalable chaussé les skis et pris son forfait - donne le coup d’envoi du “printemps du ski” et participe activement au rayonnement des Portes du Soleil, et plus largement du territoire haut-savoyard en hiver. Une initiative que le Département encourage en renouvelant son partenariat depuis 2016.

Parmi le top 10 des festivals insolites

Le principe est simple. Du 17 au 23 mars 2019, chaque jour, une station différente accueille un ou plusieurs concerts. Au total, ce sont cinq des douze stations que compte le domaine skiable(1) qui s’animent. Dès 12h45, des “warms-up DJ set” font monter l’ambiance avant qu’une tête d’affiche prenne la scène (à 13h30). Cette année, c’est au tour de Gaëtan Roussel, Feu! Chatterton, Ofenbach DJ Set, Hyphen Hyphen et Charlie Winston d’enchanter les pistes. En fin d’après-midi, une pléiade de représentants de la scène internationale émergente prend le relai, cette fois-ci au cœur des stations.

« En 2010, on voulait créer un événement phare pour mettre en avant le ski », se souvient Julie Wimel, chargée de communication aux Portes du soleil. « Ce concept a tout de suite été adopté par les stations. » Le public n’a pas tardé à suivre : « Il est assez fidèle, et revient souvent d’une année sur l’autre », commente Julie Wimel. Quant aux nouveaux : « Ils sont vite conquis ! Le matin ils skient, puis ils se retrouvent sur un champ de neige avec une énorme scène posée au milieu, et dessus, un artiste connu qui joue pour eux et met le feu ! ».

Une prouesse technique

Conquis, les artistes le sont aussi. « Quand Louis Bertignac est venu, la première chose qu’il a faite en descendant du scooter des neige qui l’avait conduit sur scène a été de sortir son téléphone et de filmer les lieux ! », s’amuse Julie Wimel, se remémorant aussi le bonhomme de neige fait par Caravane palace et les festivaliers ; la bataille de boules de neige déclenchée par Skip the use ou encore Charlie Winston dansant au milieu des festivaliers.

Rendez-vous parmi les incontournables de l’hiver haut-savoyard, Rock the pistes est aussi une performance technique hors normes. Chaque jour, les scènes et le matériel sont installés en quelques heures, puis démontés et déplacés d’une station à l’autre en un temps record. En effet, les concerts se déroulant au milieu des pistes, ces équipements ne peuvent être acheminés que par dameuse, motoneige voire hélicoptère. Des transferts qui s’effectuent lorsque les pistes sont fermées au public : avant 9 heures ou après 17 heures, et jusqu’au bout de la nuit...

(1)Abondance, Avoriaz 1800, Champéry, Châtel, La Chapelle-d'Abondance, Les Gets, Montriond, Morzine-Avoriaz, Morgins, Saint-Jean-d'Aulps, Torgon et Val-d'Illiez-Les Crosets-Champoussin.

rockthepistes.com