Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°167 - Novembre/Décembre 2017

Le Bassin Genevois en bref

2 nouveaux collèges dans le Genevois en 2023

Vétraz-Monthoux

Vétraz-Monthoux

© Mairie de Vétraz-Monthoux

Deux nouveaux collèges publics seront construits par le Département à Valleiry et Vétraz-Monthoux, avec une ouverture envisagée à la rentrée 2023.
Cette décision résulte d’un état des lieux des besoins à venir en termes de capacités d’accueil mené en partenariat avec l’Académie de Grenoble. Celui-ci a confirmé la nécessité de programmer de nouveaux établissements pour répondre aux augmentations d’effectifs sur l’ensemble de la Haute-Savoie (3 000 élèves sont attendus dans les dix ans à venir), notamment dans le Genevois.
Le collège de Valleiry, construit au lieu-dit Les Prés Vachers pour un budget estimé à 22,5 M€, pourra accueillir 600 élèves. Il permettra de soulager les effectifs des deux actuels établissements publics de Saint-Julien-en-Genevois. Le maire, Frédéric Mugnier, s’est dit très heureux du choix du Département. Il y voit une perspective nouvelle pour sa commune où l’on ne viendra désormais plus s’établir uniquement pour se loger et aller travailler en Suisse. Il souhaite également que ce nouvel établissement, qui va drainer le secteur ouest de Saint-Julien, soit placé sous le signe de la mixité sociale. Le terrain sera mis à disposition du Département par les collectivités locales. Satisfaction aussi du côté de la Communauté de communes du Genevois. Pour Pierre-Jean Crastes, son président, le nouveau collège s’inscrit dans une logique d’aménagement du territoire à l’échelle d’un bassin de vie, au profit de tous.
Dans le bassin d’Annemasse, la réalisation d’un 5e collège public à Vétraz-Monthoux, devrait contribuer à mettre fin à la surpopulation des autres établissements du territoire - Cranves Sales, Ville-la-Grand, Gaillard, Annemasse, Reignier -. D’une capacité de 700 élèves, il sera édifié au lieu-dit Les Prés du Nant pour un montant prévu de 26,5 M€. Annemasse agglo achètera le terrain pour le mettre à disposition du Département et construira pour sa part le gymnase attenant. Au-delà d’alléger les effectifs des établissements existants, ces nouveaux collèges, implantés au plus près des besoins des usagers, contribueront à réduire les temps de trajets des enfants et des parents. Une proximité qui devrait favoriser aussi les mobilités douces comme le vélo ou la marche à pied pour se rendre à l’école.
Préservation du rythme des enfants, gain de temps, diminution de la circulation, autant d’améliorations qui, au final, bénéficieront à tous .
Les travaux des deux collèges devraient débuter en janvier 2021.