Retour à la bibliothèque
Haute-Savoie mag - N°166 - Septembre/Octobre 2017
En direct du Conseil départemental
Éducation

Accompagner au quotidien nos collégiens

Le collège Arthur Rimbaud – Saint-Julien-en-Genevois

Le collège Arthur Rimbaud – Saint-Julien-en-Genevois

© Dep74 - L. Guette

En ce mois de septembre, plus de 40 000 jeunes démarrent l’année scolaire dans un collège de Haute-Savoie. Ils sont solidement épaulés par le Département qui construit, rénove, met en sécurité et rend accessibles les établissements, assure la restauration scolaire ou encore soutient les projets pédagogiques.

Aux côtés de l’Éducation nationale, responsable de l’enseignement, le Département a en charge les aspects liés aux bâtiments, à l’accueil et au fonctionnement matériel des 48 collèges du territoire.

Contrainte de taille, plus de 4 000 élèves supplémentaires sont attendus d’ici 2030, ce qui nécessite d’accentuer les efforts de restructuration, modernisation, d’extension et de maintenance du patrimoine. Ainsi, des opérations majeures se poursuivent ou s’engagent : le chantier de réhabilitation sur 4 ans du collège Jacques Prévert de Gaillard (coût : 10 M€), les restructurations des collèges Les Allobroges à La Roche-sur-Foron, Varens à Passy et Jean-Jacques Gallay à Scionzier, représentant un investissement total de 28 M€. Le chantier du nouveau collège de Rumilly se poursuit pour une mise en service à la rentrée 2018 (coût : 20 M€). De grands travaux qui s’accompagnent d’interventions dans les domaines des économies d’énergie, de la sécurité, de l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, des équipements mobiliers, matériels et informatiques (voir encadré)…

Le Département subventionne également à hauteur de 2,2 M€ en 2017, les investissements des 22 collèges privés.

Et, parallèlement à ces missions réglementaires, il soutient les projets éducatifs des établissements en matière de sport, arts et culture, orientation professionnelle, santé, citoyenneté… pour assurer plus largement l’épanouissement des jeunes.

En définitive, c’est un budget de 45 M€ qui est affecté cette année à l’ensemble de ces missions.